Panier d'achat (1)
Mon compte
Service clientèle
Besoin d'aide?

Avez-vous besoin d'aide? Notre équipe de service à la clientèle est disponible par téléphone si vous avez besoin de conseils ou des questions.

ChercherService clientèleS’inscrire

Un diamant brut dans le talon de de l'Italie

Pouilles

C’EST VRAI, IL FAUT TRAVERSER TOUTE L’ITALIE POUR Y ARRIVER, MAIS CELA EN VAUT LA PEINE! FALAISES SAUVAGES ET PLAGES DE SABLE BLANC, OLIVERAIES À PERTE DE VUE ET ARCHITECTURE IMPOSANTE, RUELLES SINUEUSES ET RECOINS INATTENDUS…

Qui dit ‘vacances en Italie’ pense spontanément à la Toscane ou l’Ombrie. Alors qu’il y a bien d’autres trésors à découvrir: descendons jusque dans le talon du pays en forme de botte pour explorer les douces rondeurs des Pouilles. Les Italiens sont fous de cette région contrastée. Un véritable diamant brut, que les touristes étrangers connaissent à peine.

Les Pouilles en 10 expériences

1. Trouver les Trulli

Un must signalé par tous les guides touristiques, et pour cause: ces maisonnettes typiques, coiffées d’un bonnet pointu en pierres, les trulli, se situent dans la Valle d’Itria, une vallée impressionnante à l’intérieur des terres. Ne manquez pas la ville magique d’Alberobello, construite sur deux collines séparées par le lit d’une rivière et entourées d’oliveraies. Ici, il y a pas moins de 1.500 maisonnettes à admirer. La plupart des trulli ont été transformés en boutiques de souvenirs ou en logements. Il existe plusieurs légendes sur l’origine de ces maisons mystérieuses, classées Patrimoine de l’Humanité depuis 1996. Il paraîtrait que le seigneur Aquaviva, dont la ruse n’avait d’égale que l’avidité, ait ainsi trouvé le moyen de ne pas payer d’impôts. On ne pouvait tout de même pas qualifier ces monticules de pierres d’habitations! En cas d’inspection, il suffisait de quelques instants pour les démolir…

2. Plonger des falaises

Difficile de rester insensible au charme des villages longeant la côte: plages de sable blanc, mer limpide, falaises sauvages, baies photogéniques, maisons construites en pierre calcaire… Quelques coups de coeur? La célèbre commune de Vieste est construite sur la presqu’île rocheuse de Gargano: des ruelles étroites et des panoramas époustouflants sur trente kilomètres de côte. D’ici, réservez une excursion d’un jour pour les îles Trimiti. À Monopoli, flânez dans le port de pêche, à Otranto c’est le boulevard qui vous tend les bras avec son ambiance chaleureuse et sa vue sur la mer bleu azur. Ne manquez pas également l’île de Gallipoli, ou la ‘Perle de la mer Ionique’ sur votre to do-liste, sans oublier l’ensorcelant Polignano A Mare, un village de carte postale, agrippé à la falaise, et dévoilant de nombreuses richesses culturelles et historiques.

3. S'égarer dans le castel del monte

Passer un moment dans le mystérieux Castel del Monte, c’est faire un saut dans l’histoire et l’imaginaire en même temps. Ce château médiéval construit au sud de Barletta est de forme octogonale autour d’une cour intérieure, qui comporte une tour octogonale dans chaque coin. La fonction du château reste une énigme: il se peut que l’empereur l’ait utilisé comme pavillon de chasse, d’autres affirment qu’il s’agissait de son nid d’amour, avec harem et hammam…

4. Se faire chouchouter par la mamma

Quel que soit l’itinéraire que vous choisirez, votre chemin sera toujours bordé de vignes ou d'oliveraies à perte de vue. La région compterait quelque 60 millions d’oliviers aux racines monumentales et aux troncs parfois épais de deux mètres. Ici, vous goûterez l’huile d’olive authentique et votre repas sera accompagné d’un bon verre de vin de la région, comme le Salice Salentino ou le Primitivo. La cuisine est estampillée cucina povera ou cuisine pauvre: une allusion à la simplicité des ingrédients, largement compensée par la richesse des saveurs. Les légumes sont pleins de goût, les pâtes faites maison, les antipasti, la burrata et les plats de poisson frais à se damner. Les fans Les fans de pizza trouveront de quoi se régaler à chaque coin de rue et sans se ruiner, car pour 8 euros, vous aurez droit à un mètre de pizza… Testez un panzerotto. Cette mini pizza farcie et frite qui se mange chaude et dégoulinante. Et, faut-il le dire: pas un jour sans gelato.

5. Faire un city trip

Les rats des villes s’arrêteront à Bari ou Lecce. Bari, la capitale des Pouilles, n’a pas la réputation d’une ville tranquille. C’est une ville portuaire authentique dont la partie ancienne est un labyrinthe de piazze et ruelles, et de restaurants très simples où le poisson frais coûte trois fois rien. Dès le début de la soirée, la foule et l’ambiance sont au rendez-vous dans le quartier de la Piazza Mercantile, coeur de la vie
nocturne. Partout, on vante les mérites des orecchiette (pâtes en forme d’oreillettes) ou de la spécialité locale, la focaccia barese (pain plat italien aux tomates fraîches, origan et huile d’olive). Lecce ne compte plus ses surnoms: l’Athènes de l’Apulie ou la Florence du baroque. Cette ville ne peut pas laisser indifférent: dans le vieux centre, on dénombre pas moins de 40 églises et palazzi construits en pierre jaune, typique de la région. Parions que la Piazza del Duomo et son clocher figureront sur vos plus belles photos.

Un lieu plein de charme

6. Loger dans une masseria

Une masseria est une ancienne ferme fortifiée, construite en général vers 1600. Un corps de bâtiment organisait autrefois un logement pour les seigneurs et les paysans, des espaces de stockage pour les récoltes, des étables, des endroits où l’on faisait du vin ou du fromage… Aujourd’hui, bon nombre de ces bâtiments historiques ont été rénovés et transformés en logements de charme où il fait bon vivre.

7. Grimper au sommet de la ville blanche

Ostuni, ou la città bianca, est une autre de ces petites villes de carte postale, à la blancheur aveuglante, bâtie sur trois collines et offrant une vue éblouissante sur la mer Adriatique. Courage, grimpez: montez le long de la Piazza della Libertà, continuez par les ruelles escarpées jusque au sommet. Si nécessaire, les minuscules bars, boutiques de souvenirs et terrasses vous accueilleront le temps d’une pause avant de continuer votre ascension jusqu’à la Piazzetta Cattedrale et le Palazzo Vescovile. Des vieux remparts, la vue sur les kilomètres d’oliviers est imprenable.

8. Savourer un somptueux coucher de soleil

Le charme de la petite île de Gallipoli, ‘belle ville’ en grec, réside dans le bleu azur de la mer et la beauté sauvage des baies. C’est ici qu’il faut venir à la tombée du jour pour admirer le plus intense des couchers de soleil. Les heures qui précèdent, profitez-en pour visiter la ville elle-même: la cathédrale qui recèle des tableaux d’artistes locaux, les palazzi, et particulièrement la forteresse, devenue le lieu de rassemblement des barques de pêcheurs, valent le détour. N'hésitez pas à jeter un oeil sur la pêche du jour et réservez une table dans l'une des trattorie ou osterie où votre poisson vous sera servi peu après.

9. Goûter les délices locaux au marché

Incontournable en vacances, et particulièrement en Italie: la visite du marché local et la dégustation de produits régionaux. Vous ne serez pas déçus à Monopoli: un marché italien authentique où l'on vend des montagnes de fruits et légumes mûris au soleil, mais aussi des vêtements, des chaussures, des sacs à main, des foulards et des bijoux. Terminez par une visite de la ville, où vous découvrirez un tombeau dans lequel reposent les corps momifiés de vieux prêtres, et où, du Castello di Carlo V le panorama sur le port est magnifique.

10. Louer un velo

Vous avez flâné, bullé, mangé… et vous êtes prêts pour un peu d’activité physique? Louez un vélo et explorez les paysages vallonnés des Pouilles. Pas besoin d’être très sportif, car les côtes ne sont jamais très raides. Vous oublierez d’ailleurs très vite la fatigue, tellement vous en aurez plein les mirettes du panorama éblouissant…

Partager

Besoin d'aide?